Château de Guédelon

vue-générale-chateau-de-guédelon

Situation du Château de Guédelon

Le château de Guédelon se trouve sur la commune de Treigny dans le département de l’Yonne. C’est un château un peu particulier!

Histoire du château de Guédelon

Guédelon est unique en son genre car la construction du château a débuté en 1997. L’initiateur du projet est Michel Guyot déjà propriétaire d’un autre château, Celui de Saint-Fargeau.

Le projet est simple: Construire une château fort du XIIIe siècle avec les moyens techniques connus du XII au XIVe siècle. C’est un projet archéologique expérimental qui vise non seulement à utiliser des techniques ancestrales, mais aussi à tout fabriquer et trouver sur place, la pierre, le bois, et tout ce qui est nécessaire à l’élévation de la forteresse.

Au delà de retrouver des savoirs faire, ou de simplement “construire” un tel édifice, il permet de mettre en perspective à chaque étape du chantier les contraintes que les bâtisseurs de l’époque on pu rencontrer et ainsi comprendre certains choix architecturaux, stratégiques qui ont pu être fait ailleurs.

Il est prévu une fin de chantier durant l’année 2025 soit 28 ans après la pose de la première pierre!

château-de-guédelon
château-de-guédelon

Les métiers que l’on trouve sur le chantier de Guédelon

Au début du chantier il a fallu défricher une foret ce qui fut fait par des essarteurs. Ensuite pour aplanir le terrain des terrassiers entrèrent en action. La construction démarre à ce moment là avec les maçons qui posent les fondations de la forteresse. Les carriers on rapidement exploité la carrière abandonnée du site pour fournir les 30 000 tonnes de grès qui seront nécessaire à l’édification. Les contraintes logistiques sont importantes et le site du château n’a pas été choisi par hasard. A proximité immédiate du chantier l’on trouve la pierre et le bois avec une source d’eau.

Le bois utilisé principalement du chêne est fourni par les bûcherons.

Ce sont les charpentiers qui réalisent avec le bois les outils, les engins nécessaire au chantier.

  • Les charrettes
  • Les cages à écureuil
  • des échafaudages
  • Les manches des outils.

Mais ils fournissent aussi ce qui est nécessaire à la construction:

  • Les tavaillons, une sorte de tuile plate,
  • Les charpentes.
  • Les Coffrages
  • Les treuils à tambour.

C’est ensuite les tailleurs de pierre qui façonnent les blocs avant d’être posés et scellés.

chateau-de-guedelon-construction
chateau-de-guedelon-construction

La chaux, que les chaufourniers fabriquent sert à la fabrication du mortier. Ce dernier est un mélange de chaux de terre, de sable et d’eau que les gâcheurs conçoivent dans les bonnes proportions.

Les forgerons regroupent plusieurs métiers:

  • taillandier: pour les clous et les outils tranchants
  • Maréchal ferrant: pour le ferrage des animaux
  • Serruriers: ( serrures, gonds, pentures de portes)
  • Couteliers: couteaux, armes blanches
  • Ferronnier pour toutes les pièces en fer forgé comme les grilles etc…

D’autres métiers comme le tuilier, le vannier ou encore le cordier interviennent sur le chantier.

Un laboratoire à ciel ouvert mais pas que!

Il est possible de découvrir tous ces métiers en visitant le site du chantier du château. Guédelon. C’est aussi un site touristique important de Bourgogne. Le château de Guédelon est créateur d’emploi et permet de remettre en lumières des métiers artisanaux séculaires. C’est aussi une école pour apprendre à rebâtir à la façon des anciens.

Sous un seul projet il y a une multitude de facette qui passionne. Que ce soit l’aspect technique ou bien l’expérience sociale est pédagogique, visiter le site de construction du château de Guédelon ne laisse pas indifférent. Cerise sur le gâteau les bénévoles sont les bienvenus. Vous pouvez vous aussi participer à la construction du château fort de Guédelon!

Vidéo du chantier de Guédelon

Voici une vidéo qui montre bien ce que représente la construction du château. Elle date de 2014 mais ce n’est pas pénalisant!

6 pensées sur “Château de Guédelon

    1. Je suis fier que l’on puisse de nos jours faire naître un château comme il a pu se faire à son époque, je ne peux qu’être admiratif. Je ne peux qu’avoir de l’admiration et dire chapeau bas, et j’espère que ce n’est pas le seul et unique projet et que sur notre belle terre qu’est la France on puisse continuer ces genres d’aventures qui ne peuvent exister ailleurs avec tout le savoir faire des Compagnons.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *