Château de Sarzay

château-de-Sarzay

Localisation du château de Sarzay

Le château de Sarzay se trouve sur la commune de Sarzay, un petit village dans le département de l’Indre. L’imposant édifice s’élance vers le ciel et vient rompre la douceur du relief local. Les vestiges défensifs laissent imaginer quelle puissante forteresse Sarzay était auparavant. Il est à coté du village comme s’il veillait encore dessus!

Histoire du château de Sarzay

Sur l’emplacement du château actuel avant son érection l’on trouvait une motte castrale. L’origine de la construction de cette impressionnante forteresse se trouve dans le conflit qui oppose la France et l’Angleterre durant la guerre de cent ans. Il est situé à la frontière des deux royaumes. Sa situation permettait de controler un gué ainsi que des voies de communications.

La famille de Barbançois propriétaire de la seigneurie de Sarzay qui est à l’origine du château. La famille s’illustre souvent à la guerre, et pas forcément de la meilleure des manières. Si elle lutte pour le compte du roi de France elle ne rechigne pas à piller les alentours et notamment en 1360 la cité de La Châtre. C’est en 1440 Jean de Barbançois construit donc un corps de logis flanqué de quatre tours plus une cinquième desservant les étages. Jusqu’à la fin de la guerre contre les Anglais il remplira sa mission sans être détruit.

Le château évolue. A la construction d’origine L’on ajoute des mâchicoulis aux tours.

Dans le contexte des guerres de religions, durant en 1562 Le seigneur de Sarzay s’illustra en défendant La ville d’Issoudun face à l’hérétique. Assiégés les défenseurs firent appels au seigneur Charles de Barbançois-Sarzay afin de les délivrer d’un siège. Une opération rondement menée puisque grâce à ses assauts répétés, les agresseurs levèrent le siège.

château-de-Sarzay-vue-générale
château-de-Sarzay-vue-générale

Des défenses tombant peu à peu dans l’oubli

Le château de Sarzay traverse les siècles sans dommage et il ne change de famille qu’au XVIIIe siècle vers 1720. Louis Carles de la Porte de Montval est le nouveau seigneur de Sarzay. Il n’est plus habité depuis et ne sert que de dépôt à grain. Le donjon devient un entrepôt, jusqu’à ce que la révolution l’endommage le rendant inutilisable.

Il change de main en 1836 puis à nouveau en 1908. l’édifice semble voué à l’abandon. Enfin en 1982 un lueur d’espoir renaît. Le propriétaire actuel en fait l’acquisition et commence les restaurations. Cette acquisition sauve le château de Sarzay de la ruine. Il est depuis ouvert à la visite.

Architecture du château

Il faut le dire, la construction est impressionnante, les tours culminants à une trentaine de mètres de haut.

Il existait à l’époque une première série de fortifications qui permettait de sécuriser environ cinq hectares autour du donjon, ce qui offrait la possibilité d’accueillir la population locale en cas d’attaque. L’on y trouvait aussi les dépendances nécessaire à la vie du château. Aujourd’hui ces fortifications ont quasiment disparu

Une seconde enceinte, des douves en eau ceinturaient le donjon en lui même. Devenues inutiles l’on comble les douves afin d’accroître les terres cultivables. Le propriétaire actuel, Richard Urbain, les a remis en eau. Il fallu enlever le remblais accumulé ce qui ne fut pas une tache facile vu le volume à extraire ( plusieurs centaines de mètres cubes). Des 6 tours à l’origine il n’en reste plus qu’une seule debout.

Beaucoup d’éléments défensifs ont disparu au cours des siècles  (pont levis, courtines, enceintes, tours) ou pas encore remis à jour. Les travaux de restaurations continuent. Il n’est pas impossible d’avoir de bonnes surprises à l’avenir.

La construction est totalement destinée à la défense et la protection. Ces différents attributs défensifs, sa conception, ainsi que la disposition intérieure ont un seul but: Garantir la sécurité des occupants.

Le donjon logis ne devait pas être très confortable à vivre mais il garantissait aux propriétaires une certaine quiétude en cette période troublée non seulement par la guerre de Cent Ans, mais aussi par l’émergences de bandes de routiers et de groupes isolés, enhardis par la faiblesse du pouvoir royal.

Vidéo du château de Sarzay

Un petit tour vu du ciel pour apprécier la forteresse de Sarzay de manière originale et agréable

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *